0.00 EUR

Manga: Nonamour (franz.)

von Okazaki Kyoko
8,00 EUR
Preis inkl. 7 % MwSt exkl. Versandkosten
Anzahl
In den Warenkorb




Produktdetails
Verfügbarkeit Noch 1 Stück auf Lager.
Verlag Casterman
ISBN 220300620X
« L'amour, c'est pas mon truc. J'y comprends rien. »

Junko Sakurada est une jeune fille bien perdue. Elle suit des cours dans une école d'art, vit avec son frère, et entretient une relation avec un homme plus âgé et qui de plus, la violente. Elle n'est pas du tout à l'image de l'héroïne qui fait rêver les lecteurs. Bien au contraire, Kyôko Okazaki nous dévoile ici un quotidien bien dur, rythmé par les amours à différents degrés que la jeune fille se tue à préserver. Tout d'abord, elle invite un parfait inconnu, Santa Hayashiya à venir habiter chez elle pendant quelques temps. Certes, elle le connaît de son école, mais rien de plus. Le plus troublant, c'est que lui accepte également. On rencontre alors le frère Sakurada, peu sociable. Il est assez solitaire, et semble être agacé par le contact avec autrui. Celui-ci défend Santa de lui parler de sa vie privée, lui demande de se trouver un logement assez rapidement, et lui suggère de s'occuper le moins possible de sa vie. Se voir et se côtoyer le moins possible semble alors être le meilleur moyen pour ne pas être embêté. Le jeune Santa semble être la personne la plus stable entre le frère et la soeur Sakurada et lui. Quoique, l'auteur ne s'attarde pas assez sur le frère pour en savoir davantage. Ce qui est sûr, c'est que Santa s'étonne chaque jour un peu plus de cette situation, de l'amour de Junko et de ses réactions. Imprévisible, elle est tantôt enjouée, tantôt violente. Celle-ci perd totalement le contrôle d'elle-même lorsqu'elle se retrouve nez-à-nez avec une personne du même sexe qu'elle qui approche de trop près son cher frère.
Le fait d'inviter Santa nous montre toute l'instabilité de la jeune fille. Coups de gueule, incompréhension, fugues, bagarres... Voilà sa vie de tous les jours. L'auteur nous montre alors, sans retenue, ni romance et exagération, une vie que bien des jeunes filles mènent. Junko n'est pas forcément dérangée, mais elle est juste amoureuse de son frère. On pourrait penser que tous ses problèmes partent de là, puisque c'est depuis toute jeune qu'elle commence à découcher plusieurs jours de suite, et probablement à partir du moment où elle prend conscience de ses sentiments. Mais Santa lui fera peut-être retrouver une stabilité et l'envie de vivre normalement.

L'auteur nous décrit alors un amour peu banal, mais qui revient tout de même très souvent dans la littérature. C'est avec vérité, qu'elle nous montre cela. De ce fait, « Nonamour » paraît parfois assez plat, malgré les différends. Mais dans la vie de tous les jours, il est très rare d'être sujet à des épreuves bouleversantes et extraordinaires. Justement, « Nonamour » nous montre des situations peu banales, mais qui néanmoins, ne sortent pas totalement de l'ordinaire. Le dessin est très simple; on a l'impression qu'il est uniquement là pour mettre en scène les différents personnages, et rien de plus. On peut difficilement dire qu'ils sont beaux et harmonieux, mais ils semblent être des supports à la narration de l'histoire.

187 Seiten, Softcover
Diesen Artikel haben wir am 15.07.2009 in unseren Katalog aufgenommen.

Bewertung schreiben
Im Moment gibt es noch keine Meinungen zu diesem Artikel.